La gestion du stress


Gestion du stress-contrôle des émotions

la gestion du stressLe stress et les émotions négatives nous alertent d’un événement déstabilisant, inquiétant, stressant. Les émotions cour-circuitent le cerveau, le centre de contrôle, celui qui réfléchit et prend les décisions. Plus on tente de contrôler ses émotions, plus le stress nous envahit. Pour sortir d’un état de stress, réprimer des émotions par la simple volonté, ça ne marche pas. L’état de stress apparaît lorsque la lecture des informations émanant de notre environnement privé ou professionnel est déformée.
La gestion du stress régule les émotions et l’anxiété, prévient et traite un ensemble de troubles qui y sont associés.


Gestion des émotions

Le rythme cardiaque, les battements du coeur sont un excellent indicateur de notre état intérieur. Le rythme s’accélère lorsque nous vivons une émotion forte, positive ou négative. Lorsque nous avons peur, lorsque nous sommes en colère ou particulièrement enthousiaste. On sait aujourd’hui que le coeur et le cerveau sont reliés par les systèmes nerveux central, autonome et périphérique. Face à un événement stressant, être en cohérence diminue notre émotivité et notre état de stress. Notre comportement est plus mesuré et adapté.


Gestion du stress par la cohérence cardiaque

Les séances de gestion du stress s’appuie sur la méthode biofeedback introduite en France par le professeur David Servan-Schreiber. Les émotions et notre cerveau ont une influence directe sur le rythme cardiaque. Entrer en cohérence est simultanément un effet de relaxation et de dynamique. Un état global d’optimisation provoqué par la synchronisation des systèmes nerveux. Quand nous passons dans un état de cohérence, le coeur et le cerveau opèrent en synergie et atténue l’état stress.  L’état de cohérence est à la fois un état de calme et d’équilibre.


Indications: problème d’hyperactivité-préparation mentale-problème de concentration-comportement colérique-problème relationnel-émotivité invalidante.

Facebook Google+

Les commentaires sont fermés